S’aimer soi-même

S’aimer soi-même:  quoi de plus essentiel pour retrouver goût à la Vie?

L’Amour…

Cherche-t-on autre chose, au fond?  Soyons honnête avec nous-même…

 Vraiment honnête.

 

Nous sommes nés de l’Amour, chaque cellule, chaque atome est une énergie d’Amour.  Aimer est notre nature et il est courant  « d’investir »  cet Amour dans une personne (enfants, conjoint) ou dans un animal de compagnie ou encore dans un projet. Cet amour fructifie souvent, donnant de beaux fruits et tout semble alors idéal.

Mais que se passe -t-il  lorsque nous perdons cet être? Lorsque notre projet s’écroule? Que nous reste-t-il de cet amour investi, parfois durant des années?

Ce moment est souvent une épreuve effroyable pour qui à vraiment ouvert son coeur, pour qui a vraiment aimé, donné.  La perte de cet être cher comme l’échec d’un projet au coeur de notre vie nous plonge dans une obscurité ou le sens même de la Vie peu parfois être questionné. C’est l’instant ou tout s’écroule.

Alors, faut-il arrêter d’aimer?

Et que diriez-vous de simplement découvrir un endroit plus sûr où placer votre amour? Un endroit ou ce dernier pourrait s’épanouir en toute sécurité, et pour toujours?

S’aimer soi-même est le chemin qui mène à cet épanouissement.

ATTENTION: Cela n’est pas un chemin vers le narcissisme ou l’égoïsme. C’est en réalité tout l’inverse. car en nous aimant nous-même, nous ne cherchons plus l’Amour: nous le donnons.

C’est en effet en ayant de l’Amour pour soi qu’ils nous est possible d’en avoir pour l’autre et… d’en recevoir!Souvent, nos gestes d’amour, nos mots d’Amour sont en réalité des manipulations pour recevoir l’Amour dont nous manquons cruellement. 

S’aimer soi-même est ce qui nous libère, nous permet d’aimer GRATUITEMENT, SANS MANIPULATIONS, SANS PEURS, sans crainte que cet amour nous soi ôter car l’Amour  désormais, est en nous. L’autre n’est qu’une cerise sur le gâteau, un plus dont le gâteau ne perd rien ni de son goût ni de son intégrité, en son absence.

S’aimer soi-même, c’est donc POUVOIR AIMER et DONNER, VE-RI-TA-BLE-MENT!  


 

APPRENDRE A S AIMER…

A commencer par notre corps. Car notre corps, peu importe son état, à toujours, TOUJOURS été là pour nous. Il nous accompagne dans chacune de nos actions, réflexions. Comprenez que déjà dans le ventre de votre mère, des milliards de cellules étaient là, à votre service, prêt à vous assister dans chaque chose dont vous aviez besoin. Nous prenons souvent cela pour aquis; mais, n’est ce pourtant pas un cadeau incroyable d’avoir tout ce petit monde « pour nous », rien que pour nous? Ces cellules, ces atomes ne sont pas au service d’un cheval, d’un brin d’herbe; ils/elles sont AVEC NOUS. Et cela, tout le long de notre Vie sur Terre.  A chaque seconde, une quantité phénoménale d’informations, de nutriments sont  partagées,transportées, échangées pour que nous puissions vivre. Leur but est de vous accompagner, peu importe là où vous allez, et de vous soutenir le plus longtemps possible. L’Amour de soi commence là, juste là: dans cette prise de conscience que  toutes ces cellules, tous ces atomes oeuvrent toute leur Vie simplement pour nous. Ils n’ont pas d’autres but que « nous-mêmes ». Nous aider à grandir, à évoluer, à respirer,  mais aussi à réaliser nos rêves. Comprenons que nous avons là un allier. Du mieux qu’il peut, il nous donnera tout ce qui est en son pouvoir, fidèlement, jusqu’à notre mort.

Une question apparaît alors:

Et moi? Qu’ai je donné à mon corps? Quelles nourriture, quelles pensées, quel confort? Suis-je moi aussi son allié?

S’aimer, cela commence par aimer son corps, l’aimer pas seulement dans son apparence, mais jusqu’à la moindre cellule. Aimer « qui nous sommes » aimer  ce qui nous constitue. Lorsque vous avez des pensées de colère, de haine, des ruminations intérieurs, des jugements, de la rancoeur etc, tout cela pollue puissamment votre corps, comme si vous faisiez tournez le moteur d’une voiture dans un garage fermé.

N’avez vous pas envie en lisant cela d’arrêter vite  ce moteur et d’ouvrir grande la porte de ce garage pour le soulager?

Sachez qu’une action simple permet de réaliser cela. Et cela s’appelle:

La respiration consciente.

Inspirer en mettant notre conscience sur notre inspiration, et vice et versa. Cet exercice d’attention tout simple est comme une immense bouffée d’amour pour tout votre corps. Vous le purifiez profondément, le régénérez puissamment!  En respirant en conscience, vous ouvrez pour chacune de vos cellules une porte sur un Paradis terrestre.

Vous pouvez trouvez de nombreuses informations sur cela dans les livres de Gaal et Reine Claire, fondateurs de l’école de vie consciente, au Quebec:

Livres

AIMER NOTRE CORPS…ET QUOI D’AUTRE?

S’aimer soi-même dépasse notre enveloppe physique, même si cette dernière est un facteur essentiel. Nos pensées, en particulier nos jugements sont une autre clé à mettre sur notre trousseau pour ouvrir la porte de l’Amour véritable. Les jugements que nous émettons sont en effet un puissant venin anesthésiant notre capacité à aimer. Pas facile me direz-vous de se défaire de ces derniers… Pas facile certes, mais possible,  et pour bonne partie d’entre-eux! C’est un entraînement, simplement. Comme lorsque nous avons appris à nager, ou à faire du vélo.  Ce qui peut sembler insurmontable peu aussi devenir aussi naturel que respirer, lorsque nous acceptons de nous exercer à dépasser nos habitudes pour en créer de nouvelles.

 Alors…. s’aimer soi-même… ça vous dit?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *